Salut...
Mon dernier post datait du petit village d'Entraumes dans le parc du Mercantour. Jacques, compagnon de route sur la Carretera Austral au Chili, m'a offert un beau we dans sa petite maison entourée de montagnes aux pentes abruptes et enneigées. Son excellent pisco (cocktail typique de la cuisine sud-américaine) et ceviche (crustacés et poissons dans une marinade...) appréciés avec ses amis de la vallée et les discussions très animées m'ont fait ressurgir de beaux souvenirs du Pérou.  
Les gorges de Douis que j'ai retrouvées sur ma route de retour sont d'une beauté exceptionnelle avec par exemple le pont de la mariée, la tête de la femme sculptée dans des massifs rocheux aux couleurs cuivre. 
Le col de la Cayolle dans les Alpes du Sud étant encore fermé, il m'a fallu rejoindre Gap par Digne-les-Bain en longeant le lac de Castilon, le Verdon, et l'Asse. Je n'ai pas trouvé très jolie la ville de Digne-les-Bains, apparemment plus attrayante par ses thermes que son coeur historique. Je ne pouvais pas oublier sur ma route mes amis Gapencais que je revois maintenant régulièrement depuis 2002, date à laquelle nous avions fait le tour des Annapurna au Népal. Après un accueil chaleureux de Fernando, le papa d'un ami cambrésien avec qui j'ai pu témoigner de ma belle virée au Portugal, j'ai rejoint mes passionnés de montagne (Monique, Chantal et Jean-Louis). Au programme des randonnées avec notamment une belle balade sous une chaleur écrasante autour du lac de Serre-Ponson, dont le niveau d'eau fin avril n'a jamais aussi bas pour anticiper les fontes de neige en cours...impressionnant cette réserve d'eau qui laisse apparaître toute son intimité en montrant ces quelques trésors enfouis,  la chapelle Saint-Michel les belles jambes du viaduc de Chanteloube ...qui généralement sont complètement noyées. Un petit clin d'oeil à l'association des retraités sportifs de Gap dont le dynamisme m'a encore été démontré par cette balade sur les chemins de randonnées autour d'Aspres-sur-Buech ...On n'y a partagé anecdotes, chocolat, génépi et autres alcool maison mérités après quelques heures de marche pour atteindre un col.
Puis direction l'Ardèche, la chaleur presque estivale de fin avril était idéale pour parcourir la Drôme provençale et rejoindre le copain Serge avec qui j'ai navigué 15 jours sur le porte-conteneurs Balthazar Schulte il y a deja plus d'un an et 3 mois..Oliviers, vignes, lavande et beaux villages aux vieux murs et tuiles roses m'ont progressivement accompagnés lors de cette balade le long de la vallée du Buech et des Gorges de l'Eygues. C'est par un bref passage sur Nyons et sa célèbre huile d'olive A.O.C, une petite visite à Madame de Sevigné qui a séjournée dans le passé au château de Grignan et quelques nougats du marché de Montelimar que j'ai rejoint le beau département de l'Ardèche et la vallée du Rhône. Serge et sa famille m'ont accueilli dans un gîte dans le village de Saint-Martin-sur-Lavezon sur les hauteurs de Montelimar. J'invite tous mes lecteurs à prendre connaissance de cette adresse qui sera vous ravir si vous êtes amoureux de la nature pour découvrir toutes les richesses locales qu'offre ce département. Vous y ferez vraisemblablement des rencontres sympathiques comme j'ai pu le faire en côtoyant les copains de Serge et me retrouver ainsi dans une soirée vinyl qui m'a bien émue en réécoutant des vieux morceaux disco, danse...le dj sexagénaire dijonté m'a rajeuni et permis aussi de me dégourdir les guiboles par quelques vieux pas de danse en essayant en vain de séduire les quelques célibataires se dehanchant sur des standards des années 80. Le lendemain matin les fêtards étions à pied d'œuvre pour construire un mur en pierres sèches avec un beau rassemblement amical chez une copine de Serge qui confectionne outre des bons petits plats récompensant sa main d'oeuvre mais aussi des savons au lait de jument. Bref ce petit séjour en Ardèche ne m'a pas laissé indifférent..j'espère que Serge (et sa guitare qu'il aura confectionnée de ses propres mains maison) ainsi que son épouse Emmanuelle pourront me rendre visite à ma rétrospective que j'organiserai à mon retour. Que dois-je faire pour attirer tous ces gens généreux qui m'accueillent et qui ont encore des difficultés à frangir Paris pour se rendre dans les Hauts de France ? Le changement climatique va t'il chambouler et accroître dans les prochaines années l'ensoleillement de ma région ? Croisons les doigts 😎 😲! Ce changement climatique dont je ne fais que constater les effets indirects en me baladant et en écoutant mes hôtes comme par exemple : 
- les chenilles processionnaires vues dans les Alpes de Hautes-Provence qui progressent lentement vers le nord provoquant des problèmes sanitaires dont urticaires pour les hommes et nos animaux domestiques;
- les chenilles de pyrale, véritables ennemies du bui dans les Baronnies en dévorant feuilles et parfois écorces d'arbustes aux couleurs jaunies...
 Ma route Montélimar-Grenoble a constitué une belle étape de 150 km en longeant notamment la voie verte parallèle au Rhône jusqu'aux Portes-Les-Valence et en partie celle de l'Isère jusqu' à Grenoble. Les derniers 50 km ont été faits avec mon pote Stéphane qui m'a emmené sur une belle allure à travers les parcelles de noyers dont les Noix de Grenoble comme celles du Perigord sont classées A.O.C..Stéphane est aussi un amoureux du vélo sous toutes ces formes et connaît bien le cyclotourisme en ayant parcouru la Turquie et les Rocheuses canadiennes avec Francky et fait aussi depuis de beaux périples en France. Nul doute que nous aurons encore de beaux projets ensemble.
Le petit coucou fait à mon ancienne collègue Sandrine et sa petite famille habitant non loin de Grenoble m'a rempli également de joies. C'est en fêtant par exemple les 4 ans de leur petit garçon Nolan que je peux voir à quel point le temps défile avec ces différents événements qui se succèdent dans la vie des personnes rencontrées (naissance, nouveau job, acquisition et/ou rénovation d'une maison, projets de toute nature...etc...). Au même titre que beaucoup peuvent m'envier sur mes choix dont celui d'avoir cette liberté de voyager, je reste tout aussi admiratif, respectueux et parfois contemplatif devant les choix des uns et des autres. Nos projets respectifs doivent nous rendre heureux ! J'ai pu le constater dans les familles visitées comme celles de Sandrine, les amis de Macon (Catherine,Fabien et Justine) qui m'ont accueilli dans leur petite maison en attendant celle de leurs rêves, mon ancienne collègue Elodie sur Chalon-sur-Saône qui a décidé de s'appuyer sur Dieu pour lutter contre la maladie et être un rayon de soleil permanent pour son entourage ou encore celle de ma cousine Sylvie à Lyon, la plus éloignée de la famille, toujours prête à accueillir très agréablement les nordistes (terrain de pétanque, piscine, four à pizza et terrasse...). Et tous ceux que je n'ai pas pu croiser..c'est partie remise !
Enfin, je ne peux pas oublier le dynamisme de mes amis retraités, les Gapençais déjà cités mais aussi mes amis de Chamonix qui m'ont offert non seulement une superbe vue sur le Mont-Blanc mais aussi un excellent we en me faisant redécouvrir la mer de glace,  les premières primevères et crocus qui se découvrent du manteau neigeux fondant progressivement avec les journées chaudes et ensoleillées. J'espère pour Serge et Muriel que lors de ma prochaine visite avec Toot's ou à l'occasion d'un futur trail que leur petit paradis chamoniard soit encore préservé face à  cet urbanisme galopant avec des chalets qui se vendent, se construisent ou détruisent à coup de pelles de milliers d'euros. Un petit clin d'oeil à Benoît et son restaurant 'Le Comptoir Nordique' à Chamonix qui en l'espace d'une heure m' a balayé ces quelques activités sportives (trail, wingsuit...) et ces quelques péripéties (avalanche évitée sur l'ascension du Mont-Blanc ..). Pas étonnant que ces parents chez qui j'ai logé à Saint-Jean-de-Luz en warmshower se font un petit peu de soucis pour ce jeune homme en costume noir lorsqu'il n'est pas en tenue sportive. On n'est parfois pas cool avec nos parents !☺
J'en arrive presque au bout de mes zig-zags en France. On pourrait s'y perdre avec ces différentes montagnes, rivières et fleuves traversés depuis plus d'un mois mais dorénavant je file plein nord en faisant un dernier crochet par le Jura et les Vosges. Je devrai atteindre Strasbourg la semaine prochaine pour ensuite traverser l'Allemagne, le Danemark et rejoindre progressivement la maison du Père Noël sur le cercle polaire arctique. 
Merci pour vos commentaires. 
A plus.
Francky, toot's et ses vertes demoiselles 

20180430_134516

20180430_130446

20180429_111014

20180428_222505

20180430_130434

20180428_090614

20180428_131948

20180428_131343

20180428_140934

20180427_140022

20180428_081542

20180427_143643

20180430_133527

20180427_142059

20180425_135420

20180426_104815

20180425_105337

20180426_111924

20180426_111858

20180423_090832

20180423_155226

20180424_095540

20180424_103422

20180424_093113

20180423_080302

20180423_075253

20180423_115724

20180422_120156

20180423_075646

20180425_135420

20180425_141436

20180425_153531

20180425_153743

20180425_152831

20180423_161249

20180423_155226

20180425_120319

20180425_104812

20180424_093116

20180424_103422

20180424_104731

 

20180505_141353

20180505_135434

20180505_140259

20180505_135437

20180505_142154

20180504_113904

20180504_131042

20180504_134321

20180505_092324

20180504_132638

20180504_100509

20180503_143751

20180503_151745

20180503_154943

20180504_101512

20180424_132327

20180506_111801

20180506_110554

20180506_105025

20180506_104243

20180506_103511

IMG_72271-1

20180505_141353

20180505_135434

20180505_140259

20180508_083812

20180507_155555

20180508_082622

20180508_083507

20180507_155916

20180506_101308

20180510_132442

20180509_164951

20180510_101541

20180509_154843

20180510_130815

20180509_120302

20180509_115438