Hola

Les derniers jours a la finca Pagliafora ont été mouvementes avec le début de la cueillette des cerises et donc une organisation (argentine) avec les ouvriers, les volontaires, et les amis pour 2 semaines plein pot (après les cerises noircissent). Des confitures et des jus sont faits avec les fruits non vendables..Avec mon départ, je ne participerai malheureusement que 2,5 jours, temps suffisamment utile pour apprécier ce travail et faire une cure de cerises en même temps que la cueillette.. durant ma dernière semaine, j ai été mis a l épreuve avec la réalisation d un plat régional français. Il aurait été facile de faire un boeuf bourguignon, une ficelle picarde, ou un lapin aux pruneaux...sauf que pour quelqu un qui ne mange plus de viande, il aurait été illogique de faire ces recettes...Aussi je me suis lance sur la flammekueche (farine complète, pommes de terre,vin, oignons,crème fraîche + oeufs) et en dessert la tarte a la bière avec au maximum une utilisation des produits de la ferme. Vif succès notamment pour la tarte réalisée avec une Quilmes brune. Pour les flam's, elles ressemblaient plus à des tartiflettes sur pâte mais elles étaient "espectacular" pour mes invites. Ouf, heureux d avoir pu cuisiner pour 15 personnes et terminer ainsi en beauté ce wooffing qui m a donne entière satisfaction et que j ai quitte avec quelques regrets...J ai repris la route vers Mendoza ou plus précisément vers Maipu a quelques km de la capitale. Cette destination a été choisie pour faire la visite de la bodega de la famille Cecchin qui produit du vin organique. Je ne voulais pas rester déçu de leur vin que j avais pu boire a la ferme et qui était notre boisson festive du soir..Certes, il était bio mais sur la fin du mois, je ne pouvais pu en boire une goutte. La dégustation proposée ne m a pas déçu et m a réconcilié avec une gamme de vins délicieux qui sont exportés en France, notamment leur malbec sans sulfites ou celui élevé en fût de chêne ..J ai continue sur la route 7 qui offre en spectacle de magnifiques bodegas dont la maison Chandon. De nombreux tours sont organises a partir de Mendoza avec une ronde de dégustations dans plusieurs domaines en bus ou en vélo..Après une vingtaine de km j ai quitte les vignes pour laisser place a de magnifiques montagnes colorées.De Mendoza à la frontière la route grimpe doucement à plus de 3000 mètres, en grandes courbes langoureuses, sur près de 200 kms.

Je suis repasse par la ville de Uspallata et le village de Potrerillos que j ai atteint après un parcours sous la pluie et un violent orage qui a inonde ma tente au camping. Quelques km avant la frontière, je me suis pose au village de Puente del Inca. Petit village tranquille au milieu des montagnes avec comme curiosité touristique un pont naturel datant de l’époque inca, constitué de formations rocheuses. On dirait que de la peinture de différentes couleurs a coulé le long de la roche. L’eau de la rivière qui coule au dessous est chargée de particules cuivreuses et les gens du village ont trouvé de quoi alimenter d ailleurs un bon commerce. N’importe quel objet laissé à tremper dans cette eau durcit et prend une jolie teinte orangée. Autre curiosité, le cimetière des alpinistes décédés en s attaquant a l ascension de l Aconcagua que j ai pu découvrir a l horizon sur mon parcours avec ses 6900 m d altitude. Sur le village alors que je m apprêtais a dormir dans un bus abandonne a la sortie du village, j ai fait la connaissance de 3 cyclistes argentins. Le camping étant interdit dans le parc, et le bus en question étant un peu glauque, nous avons dormi dans l ancienne station de la gare, sans eau chaude et électricité mais suffisamment confortable pour une bonne nuit et une bonne soirée avec mes compères a vélo qui vont être de plus en plus nombreux désormais sur mon parcours.

Le passage a la frontière a 3200 m s est fait sans trop de difficultés quoique impressionnant avec le col de Cristo Redentor, le vent qui l accompagne et son tunnel de 3 km interdit au vélo. Je me suis fait assister par un gars du péage qui apparemment a l habitude de cette manoeuvre. Mon pote Charles, rencontre au nord du Perou a tente de le traverser et s est fait rattraper au bout d un km. Ce tunnel est peu éclairé, peu ventile et étroit... Arrive a la douane, petite surprise pour Francky, non pas pour de la drogue qui aurait pu être mis en douce dans dans les vertes demoiselles et reniflée par le chien mais mon pot de miel acheté a la ferme. Dégoûte, un pot de 500 g que le douanier conservera car les fruits et légumes ainsi que dérivés non transformés sont interdits au Chili...j ai demande si je pouvais me faire des tartines avant de repartir, le douanier n a pas compris ou a fait semblant de ne pas comprendre et s est éclipsé avec mon petit plaisir matinal.

La descente versant chilien a été beaucoup plus raid avec un important dénivelé en tout juste quelques kilomètres. J ai atteint la ville de San Felipe ou je dormirai de fil en aiguille des demandes hasardeuses et après avoir cherche en vain terrains de foot, campings et autres endroits insolites dans un aerodrome. Le proprietaire m offrira en plus 500 g de noix !

J'ai continué par une route vallonnée avec des côtes à plus de 14%, dans les cerros (collines) avant Val de Mar où je changerai pignon et la chaine de Toot's.

J arriverai enfin à Valparaiso, vaste et pittoresque baie avec des collines abruptes et des maisons bariolées et très colorées. La ville est un beau labyrinthe avec des ascenseurs, escaliers et ruelles pentues au coeur de maisons byscornues et surtout habillées de street art. Beaucoup de charme cette ville, de fetards et de cervezas artisanal.

Je reprendrai la route ce vendredi en essayant de longer la cordillère de la côte mais un peu au hasard car mes deux soirees tardives et festives avec Lolita de Grenoble ont un peu perturbe le programme de papy, qui s est levé tôt ce matin pour écrire ce post.

Les nombreux cabanons rencontres hier en ville ornés de décorations de noël me donnent une étrange impression alors que l'été s'installe tout doucement. Des nouvelles lorsque j approcherai de la Carratera Austral où je devais rencontrer de nombreux cyclistes et de superbes paysages dixit mon pote Denis ...Noël sera alors très proche.

Hasta luego. Bonne fin d'année.

Francky, toot's et ses vertes demoiselles 

 

20171202_103417

 

20171202_212448

20171202_213023

20171203_070251

20171203_082752

20171203_170008

20171203_170311

20171203_171553

20171203_172217

20171203_173316

20171206_142507

20171206_163012

20171206_164618

20171206_164721

20171206_165029

20171206_173117

20171206_173239

 

20171207_180953

SOSIE DE JOHNNY - paix a son âme et respect pour ce qu il a représenté auprès de nombreuses générations dont celle de mes parents...

20171206_173408

20171206_173516

20171206_173713

20171123_202050

20171124_175925

20171124_181324

20171125_074651

20171126_183616

20171203_082758

20171203_083429

20171203_084624

20171203_085302

20171203_085310

20171203_185142

20171203_193955

20171204_073318

20171204_091440

20171204_101311

 

20171206_175634

20171206_175957

20171206_180216

20171206_180414

20171206_180507

20171206_173826

20171206_173949

20171206_174240

20171206_174251

20171206_174357

20171126_184745

20171127_125033

20171128_141844

20171128_152438

20171129_175010

 

20171203_092814

20171203_094709

20171203_094720

20171203_114101

20171203_120326

20171204_101836

20171204_103312

20171204_103321

20171205_095316

20171205_175451

20171206_165029

20171206_165822

20171206_170237

20171206_170554

20171206_171001

20171129_175658

20171130_170451

20171130_170713

20171130_170804

20171130_175838

 

20171203_121803

20171203_122415

20171203_123436

20171203_124811

20171203_155905

20171204_174415

20171205_193601

20171206_111729

20171206_131820

20171206_133124

 

20171206_171047

20171206_171250

20171206_171750

20171206_172012

20171206_172056

20171206_174500

20171206_174743

20171206_174925

20171206_175556

 

 

20171201_093409

20171202_093922

20171202_095338

20171202_101659

 

20171203_155918

20171203_155939

20171203_160259

20171203_164809

20171203_165404

20171206_134848 - copia

20171206_135942 - copia

20171206_135948 - copia

20171206_140719 - copia

20171206_142409 - copia

 

20171206_172227

20171206_172753

20171206_172813

20171206_172833

20171206_172905

20171202_103417

20171202_212448

20171202_213023

20171203_070251

20171203_082752

20171203_170008

20171203_170311

20171203_171553

20171203_172217

20171203_173316

20171206_142507

20171206_163012

20171206_164618

20171206_164721

20171206_165029

20171206_173117

20171206_173239

20171206_173408

20171206_173516

20171206_173713

 

 

 

 

 

 

 

20171207_182606 - copia

20171207_183329 - copia

20171207_183511 - copia

20171207_183623 - copia

20171207_184125

20171207_091413

20171207_091845

20171207_092456

20171207_094735

20171207_100904

20171206_172227

20171206_172753

20171206_172813

20171206_172833

 

 

 

20171207_101156

20171207_110323

20171207_110456

20171207_111422

20171207_113007

 

 

20171207_141932

20171207_180401

 

20171207_181116

20171207_181732