Hola,

Ces 15 derniers jours se resument d abord a une visite tres rapide de la ville de Ayacucho en nocturne suite a mes petits problemes mecaniques avec toot s. Ils sont plus ou moins resolus d ailleurs car la jante que l on m a vendue est bombee, logiquement ca devrait le faire mais c est pas tres agreable..Avant mon arrivee sur Mayocc ou j ai pose ma tente derriere le commissariat de police, il a fallu m adresser a un reparateur de motos qui par chance disposait de l appareil de parallelisme pour recentrer et devoiler ma roue...Pour synthetiser cette portion de route de Ayacucho a Cusco, j ai eu tout simplement affaire a une alternance de cols a plus de 4000 m d altitude, de vallées et de paysages qui changent selon l’altitude. Des grands espaces de paturages au sommet, des paysages patchwork typiques des montagnes péruviennes, des falaises avec des couches de sédiments rocheux multicolores aux paysages assez désertiques plus bas ont ete autant de plaisir a pedaler pendant des heures. J ai notamment longe un joli canyon avec ses meandres sur plus de 50 km le long de la riviere Mantaro sur une route etroite (parfois directement creusé dans la roche du flanc de montagne), poussiereuse mais avec un faible trafic. Y croiser des camions ou des bus peut paraitre parfois complement dingue et fait l objet d ailleurs l objet de series documentaires televisees au nom "les routes de l impossible". Enfin j ai traverse plusieurs zones climatiques en un jour, de la verte vallée d'Izcuchaca, en passant par les champs de blé près d'Acostambo jusqu'aux étendues sans arbres situées à presque 4000m, où seules les pommes de terre poussent encore. Bref j en ai pris plein la vue.

Le franchissement de cols apporte toujours son lot de surprises .

- celui pour atteindre Ocros, vraisemblablement le plus difficile et le plus long, s est fait avec la rencontre de bergers qui incontestablement n ont jamais fait de velo au regard des aneries sur les distances, les deniveles,le temps estime qu a bout de soufle je pouvais leur demander...

- celui ou j ai ete double par des dizaines de camions de pommes de terre issues des champs aux pentes cultivees ou femmes, enfants et hommes s attachent a la recolte a plus de 4000 m d altitude;

- celui ou j ai fait la rencontre de jolis rapaces, lamas et d un loup alors que j etais en train de manger sur une butte,

- celui ou je me trouve en pleine pampa peruvienne et au bout duquel on ne peut s empecher de lancer un juron pour temoigner de la beaute du paysage,

- celui ou je ferai la moitie du chemin avec un allemand qui pour avancer faisait des zig-zags sur la route et marcher tous les 5 km sur quelques dizaines de metres pour se reposer. A la moitie de l ascension je ne l ai jamais revu, j ai attendu une heure au col et je ne sais pas ce qu il est devenu..Il me racontera sur le bout de chemin commun qu il avait fait le choix de se separer de son ami en Colombie apres une semaine de route pour differentes raisons (confort, bouffe, distance...).. hasard des choses je rencontre cette personne deux jours apres et me donne sa propre version de separation...quand j ai vu la difference de materiels et de look, leur separation me semblait evidente, l un etait equipe d un vieux velo decathlon (version 340), pedalait en jean, et dormait un peu n importe ou, l autre avait la panoplie complete d un cycliste pro, un velo ultra bien equipe, et travaille chez IBM lui donnant financierement la possibilite de dormir a l hotel... bref des droles de zigotos...

- celui du 14 juillet que je ferai a la vitesse d une limace suite a une occupation abusive des toilettes suite a une nuit passee dans une caserne de pompiers volontaires (vraisemblablement une intoxication alimentaire - mes oeufs de canard, ma truite a moitie cuite, mon riz au lait fermente ?.. ou ma mauvaise nuit dans une tente de secours exposee au courant d air et au concert donne par des chiens super-excites...?

- Celui du 15 juillet que je ferai a vitesse grand V suite a l efficacite des cachets "arrestal",

- celui avant mon arrivee a Cusco ou je me suis arrete dans un restaurant a proximite du col et dans lequel on m a offert un gros plat de pates avec du porc qui a fait le bonheur des chiens qui pourtant recoivent de temps en temps une semelle de 40, un termos de cafe et la terrasse a l abri du vent pour y poser mon sac de couchage..et en prime un super coucher de soleil..

Bref il y en aura d autres ascensions de plus de 30 km et 1500 m de deniveles positifs avec son lots de surprises..J en redemande...avis aux amateurs egalememt pour me rejoindre. 

Je suis arrive enfin a Cusco, fatigue et bien amaigri apres ces 15 jours non-stop...Je vais pouvoir me requinquer pendant ces quelques jours de tourisme et mon sejour a Cusco au contraste saisissant avec ce que j ai pu voir dans les petits villages et villes traverses ...le centre historique pullule de restaurants, de magasins chics, de magasins de trekking, de souvenirs et surtout de gringos,...la ville est tres jolie...Elle a aussi son marche hallucinant...J ai failli vomir en parcourant une rue 100% viande ou poulets, cochons, moutons, cochons d inde depeces sont presentes sous toutes formes et morceaux qui sont de tres loin appetisants au milieu desquels vous pouvez eventuellement acheter un bonnet peruvien, une soupe ou un cadenas.. j ai profite de cette journee de repos pour changer la transmission de toot s, coudre une chaussure pour 1.5 euros, rendre visite a Andre* avec qui j ai pu faire un trekking en Turquie il y a quatre ans lors de notre rencontre sur nos montures respectives sur une partie de la route de la soie...et enfin faire une visite de la ville dont je diffuserai les photos lors du prochain post..

*Andre fait avec sa douce en cyclotourisme le trajet Uschuaia-Carthagene. Ses recits et photos d Argentine, Chili et Bolivie m ont mis bien evidemment l eau a la bouche...Il va falloir que je graisse toot s, il va en baver,...

En attendant, demain lever a 4h30, je pars pour 5 jours de trekking autour de la montagne Salkantay au coeur de la cordillere Vilcabamba avec au final une visite du site de Machu Picchu et la visite des Salinas de Maras...des nouvelles et des photos debut de semaine prochaine...

Hasta luego...Francky,toot s et ses vertes demoiselles.

Ci-dessous les vehicules les plus frequemment rencontres au Perou..J ai oublie les copains de toot s mais ils sont tellement peu nombreux dans ce pays.

P1180298P1180296P1180301P1180297Resultado de imagen para photos Motos au perou

 P1180196

P1180299

 

P1180303

P1180304

  

P1180187

 

 

P1180188

P1180195

 

P1180076

 

P1180178

P1180180

P1180189

P1180191

P1180177

 

P1180169

P1180173

P1180174

P1180181

P1180184

 

P1180162

P1180163

P1180164

P1180167

P1180161

 

P1180151

P1180154

P1180156

P1180157

P1180160

 

P1180137

P1180145

P1180146

P1180148

P1180149

 

P1180140

P1180142

P1180137

P1180138

 

 

 

P1180070

P1180071

P1180073

P1180074

 

P1180086

P1180088

P1180082

P1180083

P1180084

 

P1180098

P1180090

P1180092

P1180095

P1180096

 

P1180108

P1180101

P1180102

P1180104

P1180106

 

P1180115

P1180116

P1180110

P1180112

P1180113

 

P1180127

P1180121

P1180124

P1180125

P1180126

P1180142

P1180128

P1180129

P1180131

P1180141

 

P1180087

P1180075

P1180076

P1180079

P1180085

 

P1180170

P1180171

P1180176

P1180150

P1180151

 

 

                         

P1180195

P1180198

P1180199

P1180202

  

P1180193

 

P1180294

P1180295

 P1180293

P1180285

P1180286

P1180288

P1180290

P1180291

 

 

P1180278

P1180279

P1180281

P1180282

P1180283

 

P1180266

P1180267

P1180271

P1180275

P1180284

 

P1180256

P1180257

P1180260

P1180261

P1180262

 

P1180248

P1180250

P1180251

P1180253

P1180254

 

P1180207

P1180213

P1180216

P1180218

P1180219

P1180222

P1180223

 

P1180224

P1180226

P1180227

P1180228

 

 

P1180229

P1180231

P1180234

P1180236

P1180238

 

P1180230

P1180240

P1180241

P1180244

P1180245

 

P1180377

P1180378

P1180379

P1180380

P1180381

 

 

P1180362

P1180364

P1180366

P1180367

 

P1180305

P1180306

P1180307

P1180309

 

P1180311

P1180315

P1180316

P1180317

P1180322

P1180331

P1180332

P1180327

P1180328

P1180330

 

P1180361

P1180244

P1180245

 

P1180368

P1180371

P1180372

P1180374

P1180376

 

P1180350

P1180351

P1180352

P1180353

P1180358

 

 

P1180340

P1180342

P1180345

P1180347

P1180348

P1180334

P1180336

P1180337

P1180338

P1180339

 

P1180320

P1180322

P1180325

P1180326

 

 

20170706_173439

20170713_123222

20170713_175122

 

 

P1180431

P1180432

P1180433

P1180434

P1180435

 

P1180424

P1180425

P1180426

P1180427

P1180429

 

 

P1180410

P1180411

P1180413

P1180414

P1180415

 

P1180380

P1180382

P1180383

P1180385

P1180386

 

P1180394

P1180395

P1180396

P1180397

P1180398

 

 

P1180417

P1180418

P1180420

P1180422

P1180423

 

 

P1180404

P1180406

P1180407

P1180408

P1180409

P1180388

P1180389

P1180390

P1180392

P1180393

 

P1180399

P1180400

P1180403

 

P1180559

P1180560

P1180565

P1180567

 

P1180539

P1180545

P1180546

P1180547

P1180548

 

P1180512

P1180519

P1180523

P1180524

 

P1180498

P1180502

P1180504

P1180506

 

P1180475

P1180476

P1180478

P1180480

P1180483

 

P1180443

P1180444

P1180446

P1180447

P1180448

 

P1180458

P1180459

P1180465

P1180467

P1180469

P1180549