Francky goes to South America by bike

11 novembre 2017

wooffing finca Pagliofora

 

Holà 
J'ai quitté la bodega Alta Bonanza de los Andes par un énorme asado en compagnie des nouveaux volontaires et de la famille de Patricio et Baby. La reprise n'a pas été trop difficile physiquement avec toot's. Toutefois, moi qui pensais repartir sur des bonnes bases au niveau bouffe et alcool, c'était plutôt raté. Arrivé au camping de Uspalata, j ai été cordialement invité par une bande de copains à un asado (Bbq) bien garni pour expliquer pour la nième fois mon périple. La route n 7 qui traverse la pré-cordillère des andes en longeant la rivière Menzana est magnifique, jolie vallée avec le volcan Tupungato au cône perpétuellement enneigé et l Aconcagua qui domine l'Amérique.
Je ne suis pas volontairement allé jusqu'au bout de la route n 7 jusqu'à Mendoza car je la reprendrai pour me rendre à la frontière Argentine/Chili début décembre. Un petit crochet pour me rendre à  Las Vegas avec 1000 m de dénivelés positifs m a fait passer par le village de Potrerillos, son lac artificiel et la dégustation de la bière artisanale. 
La descente vers la vallée de Tunuyan a été moins spectaculaire avec les hectares de vignobles mais aussi un orage en guise d' accueil et une vingtaine de kms supplémentaires suite à un petit problème d'orientation.
Mon arrivée tardive à la finca pagliafora  a coïncidé avec la fin de la sieste  (vers 17h). Cependant Yerimen, notre manager, a décidé de ne pas travailler en cette fin d'après-midi. D'emblée j ai attaqué par une partie de pétanque sans même pouvoir changer de tenue. L' ambiance est au rendez-vous.
Me voilà au sein d'une famille nombreuse venant de la ville et qui s'est lancée dans l'aventure d'une ferme agro-écologique près de Mendoza. 
A côté de cette famille, oeuvrent 4 volontaires dont Nina (française) présente depuis 1 ans ! Marine  (française), Lara (brésilienne) et Xeres (argentin) m accompagnent dans ce wooffing aux allures baba cool et aux accolades bien prononcées.. Moyenne d'âge : 26 ans. J'ai pris une cartouche de jeunesse et papy Francky doit s'adapter même si malheureusement je n'ai plus la possibilité de faire des dreadlocks  .... 
Le maté et le pétard tournent sur des rythmes de reggae ou de salsa, on marche pieds nus, les filles portent rarement des soutiens-gorge et les chants, danses, exercices de souplesse ainsi que jeux de société et de dés alimentent nos soirées arrosées de bière Quilmes brune ou de vins organiques (malbec et cabernet sauvignon)..Siesta, volleyball, pétanque,  jonglerie, batailles d'eau, baignades, lectures, histoires de coeur, etc.. et autres activités encadrent nos travaux à la ferme...qui dit ferme agro-écologique, dit absence de produits phytosanitaires et des manières  differentes de cultiver par rapport à l'agriculture conventionnelle..aussi la ferme et ses 13 hectares de terrain ont besoin de petites mains dont celles de francky pour les tâches suivantes: 
- Désherbage manuel;
- Irrigation via des tranchées;
- cueillette des fraises, cerises, coings...
- recolte des petits pois , des salades, choux, ciboulette, pommes de terre, fraises, blattes ...
- laver les pommes et les sélectionner 
- préparation des commandes et du marché...
   - planter les oignons...
- Nourrir les animaux  (oies, poules, canards, chiens, chats.. )..
La ferme possède plusieurs hectares de pommiers, cerisiers......mais aussi bien d'autres fruits et legumes, herbes et plantes aromatiques, arbres que je découvre un petit peu à la fois.  Une grande partie de la production est bio ou plutôt agro-ecologique car il n y a pas de labellisation de leurs produits. La plus grosse activité reste les tomates (5000 litres environ de concentré de tomates produits chaque année), les oignons et la production de confiture, de compote, jus de pomme, de cerises mais aussi 30 kg de pain complet réalisé chaque vendredi auquel j'ai participé activement .. Chaque membre de la famille a ses spécialités.
Je ne peux que constater la masse de travail nécessaire à la production des produits biologiques et locaux dont la vente reste difficile en Argentine, au grand désespoir de Ruben. Il prend l'exemple de son comptable,  qui pour sa voiture est prêt à mettre les meilleurs pneus et la meilleure huile et qui par contre recherchera les prix les plus bas en grande surface pour se nourrir. Plusieurs membres de la famille participent aussi  régulièrement à des manifestations contre la pulvérisation aerienne de produits phytosanitaires dans les vignes de Mendoza et ses environs. Roben (le papa) me fait comprendre qu'il a suivi un chemin qu'il pense être le bon notamment pour ces enfants et ceux qu' il essaie de nourrir sainenement via ces produits.. il parle de 'collapse social' accompagnant "le collapse environnemental" à  venir quand il voit les jeunes volontaires qui passent par sa ferme et qui ne sont pas assez informés et préparés aux changements comportementaux désormais nécessaires dans nos modes de consommation... 
La famille ne peut pas vivre simplement  de sa propre production qu'elle distribue via des paniers sur commande ou lors des différents marchés..elle distribue également des fruits et légumes d'autres producteurs, des céréales, des fruits secs (noix, cacahouètes..), du maté, du vin, fromages, des oeufs...le tout bio ou local...   
Elle dispose enfin d'une vingtaine de ruches et une cinquantaine de poules stressées par un renard que Ruben guette tous les soirs avec son fusil.  
La cuisine est essentiellement végétarienne, très diversifiée et riche..  C'est raté pour le régime avec le pain et les confitures maison !
Quel plaisir de se pencher ou de se mettre sur la pointe des pieds pour cueillir et deguster fraises, cerises...
Nous sommes rarement moins de dix à table..des va-et-vient de famille, d'amis et d'autres ouvriers de fermes partenaires animent sans cesse les journées.. et ça donne toujours l'occasion d'avoir des extras comme un méga asado, des pizzas géantes ou de multiples salades très colorées.
Bref je vis une superbe expérience pour ces dix premiers jours de volontariat...j apprends beaucoup et je continue à réfléchir également au chemin que je prendrai à mon retour en France.
En attendant, dans une bonne semaine la récolte des cerises et plein d'autres surprises.. 
Hasta luego. 
Francky, toot's et ses vertes demoiselles.

20171030_153103

20171031_083609

20171031_084156

20171031_085111

20171031_112301

20171102_101145

20171103_085731

20171103_140114

20171103_140146

 

20171107_124922

20171107_125230

20171107_125424

20171107_125457

20171107_125605

20171101_100429

20171102_071312

20171102_071318

20171102_071419

20171102_071702

20171103_210757

20171103_210851

20171103_211241

20171104_081658

20171104_114644

20171107_104841

20171107_112837

20171107_113003

20171107_115210

20171107_123846

 

20171110_091206

20171110_130338

20171110_131206

20171110_181828

20171101_084813

20171101_085228

20171101_085548

20171101_090545

20171101_091127 

 

20171103_140452

20171103_141223

20171103_141515

20171103_164652

20171105_202024

20171106_120125

20171106_120348

20171107_075448

20171107_104811

 

20171108_165028

20171109_101443

20171110_100032

20171110_101416

Posté par fbuck à 16:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]



29 octobre 2017

Wooffing à alta bonanza de los Andes

 

Holà
Quelques nouvelles de ces derniers 15 jours passés au domaine viticole de Bonanza de los Andes, près de Calingasta en Argentine . Mes activités se sont diversifiées tout en gardant un rythme intensif car tout simplement le travail me plaisait. 
J ai continué mon travail sur les vignes (pallisage, ebourgeonnage, ..) mais aussi coupe et ramassage de bois..le domaine en utilise beaucoup et en génère aussi sans une réutilisation (vente, compostage..) hormis pour la cheminée et le four de "baby"(papa du locataire de la bodega). Le travail le plus physique a été le désherbage manuel des vignes à l aide d'une binette ou un racloir...à contrario le travail le plus plaisant a été de contribuer à l'élaboration du vin :
- transferts du vin des cuves de maturation vers les barriques en plastique de stockage - les vins d'altitude sont des vins a boire dans les 2 à 3 ans pour qu'ils conservent leurs arômes et tanins....
- transferts de cuves à cuves avec extraction des résidus de décantation , ou encore le nettoyage des tanks de maturation,
- préparation des additifs alimentaires 
- la mise en bouteille du Torrentes cuvée 2016 (vin liquoreux) et embouteillages..
Toutes ces dernières opérations ont donné lieu à quelques dégustations forcées  ...juste par curiosité et aussi parce que  francky ne recule pas devant un vin qui mousse. J ai réussi à étre bourré en siphonnant plusieurs fois le Torrentes pour la préparation de 150 bouteilles ne nécessitant pas la mise en bouteille automatisée 🙃...tuyau trop long ? Aspiration non maîtrisée ?
Le vin  demande beaucoup de travail en amont et une attention particulière presque quotidienne  (j ai pu constater les dégâts occasionnés notamment par les fourmies) et lors de la vinification (qualité de l'eau, température,..). Je l'apprécie desormais d'autant plus en ayant fait ce wooffing ..! d'ailleurs j ai décidé d'en boire deux verres par jour et de remanger de la viande😛...trop difficile de resister aux "asado" de baby..gros morceaux de boeuf, de cochon ou de poulets cuits au feu de bois ou encore ces empanadas à la viande hachée  accompagnés de sauce tomate fraîche...je reprendrai mon végétarisme à la fin du mois..je savais dès le premier jour qu'il  serait difficile de faire changer Baby dans ses habitudes culinaires, l'utilisation abusive de sel ou encore de 3le convertir aux steaks de soja, à la spiruline ou céréales complètes, bouffe absente dans un rayon de plus de 50 km autour de la bodega. 
Ma grosse satisfaction est d'avoir mis en place le tri selectif à la "casita" des volontaires et à la bodega.
J ai réussi également à imposer  deux poubelles pour les déchets dans la cuisine de baby  ..une pour les epluchures de légumes et fruits, etc...et une autre pour les déchets ménagers divers. J ai passé des heures à trier verre, ferraille,  et autres résidus de déchets brûlés..tout ce travail a donné lieu à une inauguration de la plateforme de tri avec toute la famille et les nouveaux volontaires..Fini de brûler les déchets  (hormis le papier toilette) ! "On ne peux pas faire du bon vin si on néglige tout ce qui touche à la préservation de l'environnement", ai-je lancer fièrement  dans un espagnol ferme et convainquant. J aurai beaucoup à dire sur l'élaboration du vin et son côté "organique " et  "équitable"  (il y a encore beaucoup d'efforts à  faire à Alta bonanza de los Andes !) tout comme sur les aspects organisationnels pour les volontaires.. j ai constaté, observé et écouté les conversations de langues qui se deliaient un petit peu à la fois...😜 ...
        Baby n a pas toujours été sympa avec moi. Mes prises d'initiatives et ma gentillesse m'ont valu quelques coups de bâton de par mes grosses et petites boulettes et son attirance affichée pour  la volontaire américaine qui travaillait beaucoup avec ces doigts sur ces deux smartphones alors que les miens laissaient brûler empanadas, fonds de tarte à la bière finissant désespérément dans un bol (four de merdia!)
..elle avait toutefois aussi la qualité de couper très finement les oignons pour les empanadas et un certain charme qui ne laissait pas baby indifférent.bref hormis quelques bonnes olives et des morceaux de pates qui me sont passées  sous le nez et destinés uniquement a la 'chiquita', j ai fort heureusement pour les travaux cités auparavant beaucoup appris et passé  de tres bons moments avec Jorge, Malro, Mario, David, Louis, Baby (un vieux monsieur qui reste très  adorable malgré ces caprices) et Patricio, l oenologue qui m'a fait confiance durant ces 4 semaines...muchas gracias por todos.
Je reprendrai le vélo pour 4 jours de désintoxication,  perdre un peu de poids en laissant de côté alcool, pain, barbaque, etc..  et enchaîner au début du mois de novembre par une autre expérience de 4 semaines de wooffing  dans une ferme agro-écologique. Cela fait plus de 4 mois que je n'ai pas eu de pluie, les températures sont de plus en plus élevées et mon compteur reste bloqué pour l instant à 11 000 km.  Toot's s'ennuie! 
Merci à Madame Goldenstein pour son article dans la Voix du Nord de Saint-Omer du 29 octobre. Courrez vite l'acheter.
Hasta luego. Merci pour vos commentaires.
Francky, toot's et ses vertes demoiselles.
Informations du second wooffing: http://www.porlatierra.org/casos/61/galeria

 

 

20171028_200803

20171029_024407

20171028_111841

20171028_110859

20171028_200803

20171028_192744

20171028_103332

20171028_102324

 

 

 

20171026_190504

20171026_190452

20171013_072604

20171013_072641

20171024_101753

20171024_101045

 

20171024_101030

20171024_171523

20171024_162020

20171024_161819

20171024_155556

20171024_101112

20171024_091301

20171023_203207

20171022_200804

20171022_175312

 

20171027_153115

20171027_152346

20171027_150713

20171027_071319

20171027_174435

 

20171028_102324

20171028_094135

20171027_174435

20171027_174428

20171027_153115

 

20171022_123504

20171024_070541

20171022_134347

20171021_102228

20171021_081524

20171021_084231

20171021_191506

20171020_200721

20171020_153335

20171021_084943

 

20171024_101753

20171025_090147

20171019_074352

20171018_191638

20171018_191615

20171018_172406

20171016_195912

20171015_132339

20171016_195704

20171016_125339

20171025_200451

20171025_195850

20171024_155556

20171024_091301

20171024_091219

 

20171028_111841

20171028_110859

20171028_104717

20171028_103035

20171028_100136

20171026_113245

20171026_122023

20171024_091324

20171021_233904

20171027_153115

20171027_152346

20171027_150713

20171027_133524

20171027_071319

20171024_070541

20171021_065202

20171018_191615

20171016_195859

20171015_194822

Posté par fbuck à 15:32 - Commentaires [5] - Permalien [#]

15 octobre 2017

De San juan à Calingasta

 

Holà 

Après 3 jours de route venteuse, je suis arrivé à destination de mon wooffing ds les vignes d Alta Bonanza de los Andes. J ai quitté San Juan en quittant Marcello qui s'est démene pour me trouver un appareil photo..je repars avec un petit appareil numérique gratuit qui me depannera quelques semaines avant d'en acheter un au Chili car en Argentine le prix sont tres élevés au niveau technologie. Encore une belle preuve de générosité des argentins. Merci Marcello!! 

La route accidentée et en montagne russe m ont permis de faire une nouvelle fois de belles rencontres comme cette gérante d'un  restaurant où je suis resté la nuit sur un parking poids lourds et à qui j ai apporté mon aide à 6h du matin pour réinstaller ces banderoles de publicité en piteuse état après une nuit très venteuse..ou encore ces 3 gardiens rencontrés lors de mon arrêt forcé dans un campement d'une usine qui m'ont offert une nuit abritée et de la nourriture. 

En longeant le Río de los Patos, j ai pu admirer les paysages de la vallée et la Cordillère de Ansilta culminant à 5.885 mètres d’altitude ! Un peu plus au sud, j ai découvert les sommets de lAconcagua et du Tupungato(plus hauts sommets d’Amérique du sud. 

Je suis désormais à 15 km de Barreal, petit village dans la Vallée de Calingasta à 200 km de la ville de San Juan. Un oasis de la précordillère au milieu du désert sanjuanino qui est le point de départ d’excursions de tourisme aventure dans la terre du Zonda [vent très sec et chaud] qui m'a de nouveau fait pester.

Je rappelle le site de la bodega où je suis volontaire actuellement.

http://www.altabonanza.com/

Patricio. oenologue de formation produit un vin organique pour un propriétaire allemand, non labellisé car trop onéreux pour une petite exploitation mais qui n'utilise que du sulfate de cuivre et du soufre comme intrants.


La Finca "Alta bonanza  de los Andes" est située dans la vallée de Calingasta-Barreal dans la province de San Juan en 5Argentine. Protégé par la Precordillera à l'est avec des élévations atteignant plus de 4000 mètres et les hautes Andes à l'ouest avec ses pics de près de 7000 mètres, je me réveille ainsi le matin en ayant des paysages magnifiques.

En septembre 2007, plusieurs variétés de vin sont produits : Torrontés, Bonarda, Cabernet, Malbec. Pour les nouveaux vins du monde, la finca procède à une approche scientifique de la vinification, en utilisant des réservoirs en acier inoxydable de pointe pour l'élaboration du vin. Des méthodes comme celles-ci permettent de mettre en évidence les saveurs uniques des raisins «à haute altitude»  que Francky apprecie beaucoup.

Alors qu'est ce que je fais exactement pour contribuer indirectement aux bons vins de la finca ? 

Je ne suis pas seul pour mon volontariat . Je suis accompagné de Rama, une américaine présente pour un mois. 3 permanents sont également présents à l'année + occasionnellement des ouvriers spécialisés dans des tâches particulières comme les opérations de secaillage  (entretien des fils de fer et piquets..)

Puis il y a surtout "Baby" , âgé de 82 ans,, le papa de patricio qui nous prépare les repas.. Baby est un peu grincheux, radin et a ses petites habitudes..même  si aujourd'hui je comprends en grande partie les discussions et demandes, il arrive à Francky de faire des petites boulettes ..certes j ai laissé brûler des empanadas car je n ai pas su contrôler la température du four, j ai cassé des palettes en les démontant alors qu'il  fallait garder intact les planches..mais il arrive aussi de me prendre des souflantes dans mes prises d'initiatives ou petites tâches ménagères ..aussi, en ayant un peu abusé de de ma disponibilité et de ma gentillesse, je lui ai qd même sorti après avoir appris la phrase par coeur " "El único hombre que comete errores es el que nunca hace nada" autrement dit "« Le seul homme à ne jamais faire d’erreur est celui qui ne fait jamais rien" Théodore Roosevelt. Je vais mieux depuis!

Sinon il passe des heures à cuisiner et je dois me forcer à manger un peu de viande pour ne pas le contrarier. Je n'ai pas encore réussi à le convaincre pour une deuxième poubelle avec les déchets organiques alors que son voisin possède 3 cochons! 

Je suis un peu le monsieur environment. La bodega produit des vins "bio" quoique non labellisés (intrants:  soufre et sulfates de cuivre). Par contre au niveau environnement, tout est à faire (les déchets ménagers non triés ou du moins triés par les chiens sont balancés dans un trou et brûlés, les autres dechets (ferraille, cartons, huiles, pneus, verre..) sont accumulés et en attente prolongée de gestion et d'évacuation..j ai aussi par exemple ramassé plusieurs sacs de rubalise dans les allées des vignes jongeant sur le sol et sur les fils de fer, 

Il est prévu la semaine prochaine que je fasse le grand nettoyage et du rangement...des belles souflantes de Baby  en perspective! 

En attendant, j ai mis en place le tri sélectif dans la casita où les volontaires logent ainsi que les ouvriers venant de San Juan. J écris également des procédures pour les futurs volontaires sur le travail effectué sur la vigne et le tri des déchets . Qd je pense que je détestais cette paperasse en France!

Autres tâches plus consequentes (2/3 de mon travail) mais tout aussi importantes pour cette fois-ci avoir un vin de qualité (que je juge par plusieurs dégustations maîtrisées ou non) et un bon rendement, les opérations d accolage et d ebourgeonnage. J agis un peu comme le docteur de la vigne qui à sa sortie de l'hiver est un fragilisée et neccesite de reprendre des forces..

Accolage : opération consistant à fixer les rameaux aux fils de palissage afin de leur éviter les secousses du vent et favoriser ainsi la prise de soleil et de chaleur. Cela permet également de faciliter l'écimage/rognage des vignes qui intervient généralement un peu plus tard.

 Ebourgeonnage : opération consistant à éliminer tous les rameaux et bourgeons inutiles du pied de vigne dans le but d'apporter par la suite une meilleure aération du raisin et faciliter également sa maturation. 

Autres tâches:  effeuillage des cognaciers et poiriers, coupe de bois, démontage de vieilles vignes, creation des canaux d'irrigation, ménage et cuisine.. etc..je ne m'ennuie pas!

Ce dimanche, j'irai visiter la Pampa del Leoncito -ou Barreal Blanc- qui est la plus vaste plaine terreuse d’Amérique du Sud. Elle a 12 km de long et 5 km de large. À cause des vents et de son inclinaison presque nulle, c’est l’une des pistes préférées pour la pratique du char à voile en Argentine. Autrefois une lagune, aujourd’hui tout ce qu’on peut voir est un terrain d’argile craquelée, si compacte que rien ne semble pouvoir la pénétrer. La désertique blancheur du lieu est vraiment saisissante et fascinante. En termes scientifiques, cette pampa est le résultat d’inclémentes alluvions qui ont traîné des sédiments et de la poudre argileuse. La légende populaire dit que cet environnement est un châtiment divin tombé sur les habitants originaires du site, les huarpes, qui dépendaient du lac pour survivre et qui se plaignaient constamment des forts vents qui les frappaient. Des photos sur mon prochain post dans 15 jours. 

A 5 km de la bodega, j ai pu visiter le cerro alcazar qui présente des formes polychromes et capricieuses produites par l'érosion à travers des centaines d'années.  

Un grand merci à Michel et l'association les 4 saisons de l audomarois qui vient de faire paraître mon récit des trois derniers mois..

 https://les4saisonsdelaudomarois.fr/francky-en-argentine

Merci pour vos commentaires et n'hésitez pas a me donner de vos nouvelles.   

Hasta luego.

Francky,  toot's et ses vertes demoiselles 

 

20171013_144011

20171013_142704

20171013_075612

20171013_072311

20171013_071945

 

20171007_195641

20171007_071821

20171006_072811

20171002_220455

20171002_124153

20171008_132605

20171009_115020

20171009_090305

20171008_132411

20171008_114532

20170928_121455

20170928_121425

20170929_094121

20170928_124855

20170930_095717

20170930_112854

20170930_130213

20170930_130711

20170930_150739

20170930_152356

20170930_152857

20170930_153134

20171001_082005

 

20171013_071938

20171013_071215

20171012_121242

20171010_123420

20171012_121220

20171009_115020

20171009_090305

20171009_073615

 

20171007_204840

 

20171014_130654

 

20171013_075625

20171013_070649

20171013_071215

20171010_222720

20171007_205723

 

20171015_102519

20171015_100139

20171015_095503

20171015_094806

20171015_094351

 

20171015_094120

20171015_093957

20171015_082501

20171015_094757

20171015_093524


20171004_131841

20171004_121810

20171004_110059

20171008_132411

20171008_132605

20171005_185854

20171006_072814

20171005_120237

20171005_071211

20171006_184343

20171001_105217

20171001_105416(0)

20171001_110308

20171001_135459

20171001_135808

20171007_205723

Posté par fbuck à 20:23 - Commentaires [7] - Permalien [#]