Francky goes to South America by bike

22 avril 2018

Franck sur les routes de France

 

A mon parrain, une nouvelle page de ma vie qui se tourne.. 

Salut

Francky continue à sillonner les routes de notre belle France qui n'a rien à envier aux autres paysages de bien d'autres pays. C'est un régal de parcourir les routes pittoresques des cartes Michelin! Au départ de Auch, ville où je me suis fait viré d'un camping municipal fermé, j'ai repris la route vers Toulouse en quittant le département du Gers et progressivement les champs vallonnés de la Gascogne. J'ai été accueilli dans la ville rose par deux hôtes différents du réseau de cyclotouristes (warmshower). Alain et Catherine et leurs enfants m'ont offert une belle soirée remplie d'espoirs. Généralement les hôtes qui m'accueillent sont très sensibilisés par les problématiques environnementales, la nourriture saine, etc..et lorsque les enfants s'y mettent en tenant une feuille de route sur leurs actions ou inactions en développement durable, c'est plutôt encourageant.  Mon deuxième hôte  toulousin (Yves) a été tout aussi accueillant, belle soirée autour d'une bière et d'un vin du sud-ouest et nos projets cyclo respectifs. Ma visite touristique de Toulouse, ma petite promenade le long du canal du midi, les joggers, les nombreux cyclistes, les terrasses pleines ont enfin donné le coup d'envoi à un printemps ensoleillé et plus chaud. De Toulouse j'ai longé le canal de déviation de la Garonne pour me rendre à Moissac. Ce Canal des 2 mers m'a offert vraisemblablement le parcours le plus plat depuis mon entrée en France. Au détour de cette voie verte une rencontre avec la belle abbaye de Moissac, son fameux Chasselat dont j'ai pu apprecier sa richesse sous forme d'apéritif via le Quercy des Îles !
L'etape Moissac-Cahors a été enrichie par ma visite d'un des plus beaux villages de France : Lauzerte, perché et dominant avec sa bastide vallées et collines du Quercy Blanc. A Cahors, au bord du lot, j'ai pu flâner dans les ruelles et une architecture agréable.  Symbole de la ville, le pont Valentre du XIVe classé au patrimoine mondial de l'Unesco surgisant de la rive m'a impressionné avec ces trois tours et ces avant-becs de ce bel édifice fortifié. Je commence à les collectionner les beaux ponts. Autre ville visitée du vin avec ces vignobles partagés sur les deux rives de la Dordogne, le Pays de Bergerac, au sud-ouest du Perigord. Petit crochet que j'ai volontairement fait pour relier ensuite Sarlat et rencontrer mes parents. Ces retrouvailles ont été des centaines de fois imaginées et espérées sur mon vélo toot's après une année et deux mois de séparation. J'ai passé une très belle petite semaine reposante et remplie d'affection .. nous avons au travers de nos visites (les quelques plus beaux villages de France et châteaux de Dordogne, la visite d'un producteur et éleveur d'oies/canards, gastronomie locale et promenades) balayé tous les points forts de mon voyage. La vie quotidienne de mes parents, frangins, famille et amis, voisins a permis de faire un point sur le bonheur et le malheur des uns et des autres apportant ainsi à Francky bonheur mais aussi un peu de nostalgie et de culpabilité pour les événements moins joyeux de la vie. Le Francky est certes sur son nuage, mais il est parfois ramené dans le vrai quotidien de la plupart des gens. Mes rencontres diverses et variées ne me contrediront pas au travers de ma curiosité et l'écoute de mes hôtes. J'ai terminé ma boucle dans le Perigord en visitant Rocamadour, puis avoir séjourné chez de la famille à Gramat. Merci Jean-Michel et Cécile pour votre accueil et votre engagement auprès des handicapés auxquels vous prêtez main forte sur votre pèlerinage à Lourdes. Laissant derrière moi noisetiers, truffieres et canards, j'ai rejoint la vallée du lot et le joli village de Conques, étape incontournable de Saint-Jacques de Compostelle dans l'Aveyron où je paierai 16 euros une nuit de camping que jai essayé de compensé économiquement par un pauvre plat d'aligot sans saucisse. Un petit crochet par Rodez m'a rappelé de beaux souvenirs sentimentaux mais aussi une belle boucle cyclotouristique que j'avais réalisée dans l'Aveyron et notamment en me frigorifiant sur les plateaux de l'Aubrac. Depuis Conques, le beau temps m'accompagne. Quel plaisir de retrouver Robert et Martine à Viane. Nous avions roulé ensemble un peu sur la carretera austral et garder contact sur nos aventures respectives. Aussi il me fallait bien évidemment leur faire un petit coucou dans leur petit village à la frontière de l'Aveyron et du Tarn. Les paysages sont magnifiques autour de ces petits villages ou l'on a conservé une qualité de vie simple et proche de la nature. Un bel exemple à suivre pour ce couple de retraités partis en laissant quelques semaines leurs petits enfants dans une virée à vélo avec de multiples anecdotes que nous avons partagées autour d'un bon repas dans leur grande maison. Ils ont attrapé le virus avec au programme l'année prochaine Colombie-Pérou. J'ai la chance de rencontrer des gens passionnés et cultivés. Ce fût également le cas lors de ma rencontre spontanée sur la terrasse d'un bar à Villeneuvette. Alors que je devais passer la nuit au lac Salagou auprès de carpistes aux activités nocturnes, un couple m'a gentiment invité dans leur belle demeure coiffée d'un joli clocher appartenant à une ancienne manufacture de draps sous Louis XIV. Les discussions ont tourné autour des thés Dammann, de l'histoire de l'ouest de la France dont mon hôte en avait fait une thèse..bref Francky doit s'adapter, il est plus à l'aise lorsqu'on lui parle de voyage et notamment en abordant leur voyage en Iran qui sera vraisemblablement une de mes prochaines destinations avec toot's.
Pour rejoindre le beau lac de Salagou, jai découvert sur ma route de belles curiosités géologiques en traversant le cirque de Moureze, un vrai paysage de Western offrant un labyrinthe de rochers aux formes étranges.  Magnifique !
Après cette belle entrée dans le département de l'Héraut, j'ai atteint la grande ville de Montpellier pour y retrouver mon ancienne collègue Sophie et son compagnon Laurent. Outre avoir reparlé un peu boulot (il faut que je commence progressivement à m'y préoccuper), nous avons surtout flâner autour de la belle cathédrale gothique Saint-Pierre de Montpellier, deguster les petits vins locaux du Languedoc-Roussillon dont la qualité aujourd'hui n'est plus à démontrer. Ce joli petit couple m'a également aidé, à défaut de la Sncf, de passer de la région Occitanie à celle de la Provence-Alpes-Côte d'Azur. Un passage rapide par la Camargue et une visite d'Aix-en-Provence a joliment clôturé ma rencontre avec Sophie et Laurent à qui je souhaite bonne chance dans leurs projets professionnels. Aix-en-Provence n'a pas été choisi au hasard..mon très bon copain Laurent, 18 ans de service à la Gendarmerie Nationale svp, m'a rapidement accueilli dans sa petite famille avant de prendre quelques jours de congés bien mérités au soleil. Un petit restaurant chinois a toutefois permis de partager respectivement nos petites vies et surtout de reprendre rendez-vous très rapidement. Mes petits zig-zags en France ne me permettent malheureusement pas de rendre visite à toutes mes connaissances qui plus est en période de vacances où elles s'absentent aussi. Elles n'ont pas la chance de Francky d'être en congés sur plus d'un an!
Aussi je continue ma route progressivement vers le Nord, Sud, Ouest et Est. Dorénavant j'attaque les pré-Alpes et les Alpes en devant faire quelques petits détours pour les cols encore fermés à la circulation, avec comme exemple ceux à l'entrée du parc du Mercantour. J'en ai fait l'expérience en voulant rejoindre Jacques dans son village de Entraumes, transformé en cul-de-sac pour l'occasion. Merci à lui pour ce beau we ensoleillé dans des paysages enneigés à 1780 m d'altitude. Il m'a permis de reprendre quelques forces pour les prochaines étapes à venir, à savoir Gap, Saint-Martin-sur-Lavezon dans le département de l'Ardèche, Grenoble, Chamonix, Lyon puis Macon, Chalon-sur Saône, Dijon et Strasbourg. Bref un beau parcours en perspective mais difficile à planifier et savoir dans quel sens l'aborder...! Chaud chaud d'aborder mes premiers km en Allemagne d'ici le 15 mai et rouler en Norvège en juin ! Je reste ouvert bien évidemment à toute rencontre sur ce parcours prévisionnel, Je ne suis plus à 100 km prés pour un détour...
Bonnes vacances. Merci pour vos commentaires.
Francky, toot's et ses vertes demoiselles
 Ps: Mon numéro de téléphone : 06 03 99 89 05 

20180414_180628

20180413_103854

20180413_103812

20180413_101907

20180418_092537

20180418_092022

20180417_175238

20180417_162640

20180417_162631

20180416_093030

20180415_162724

20180415_141222

20180415_093106

20180417_142345

20180417_135619

20180417_114212

20180416_141122

20180416_134835

20180420_093236

20180421_170628

20180421_170222

20180421_142033

20180421_133520

20180420_093236

20180421_123932

20180421_124333

20180421_125427

20180421_124636

20180418_092022

20180417_180057

20180413_103812

20180413_094515

20180408_191503

20180420_093236

20180421_124427

20180419_164300

20180421_131344

20180421_121616

20180409_111215

20180408_135134

20180408_134957

20180408_134924

20180408_124621

20180408_150045

20180408_073230

20180408_073224

20180407_202649

20180407_193040

20180408_173800

20180407_193204

20180407_174529

20180407_163218

20180407_145316

20180407_140945

20180407_140558

20180407_113016

20180407_102005

20180407_095225

20180409_202418

20180409_202405

20180409_134112

20180409_134032

20180409_101756

20180405_101801

20180405_101230

20180404_134814

20180403_175617

20180403_175030

20180405_153755

20180405_115149

20180405_105922

20180405_105916

20180405_103101

20180405_153755

20180405_153734

20180405_153443

20180405_135301

20180405_135250

20180406_134417

20180406_132138

20180406_131855

20180406_131251

20180406_094806

20180410_182345

20180410_182325

20180410_181136

20180410_175602

20180421_170628

20180420_125403

20180421_092935

20180421_095120

20180421_101452

20180422_120156

20180421_083131

20180422_120228

20180410_163752

Posté par fbuck à 12:15 - Commentaires [1] - Permalien [#]


04 avril 2018

Francky sur le retour en France

Salut

Mes dernières nouvelles dataient de Zamora où j'ai poursuivi ma route vers le Chemin Français en direction de Saint-Jean-de-Port en contresens du pèlerinage. Sur les derniers villages de la 'via de la plata', largement moins fréquentée et plus authentique pour les pèlerins, j'ai retrouvé la region de Castille-Léon avec de vastes plaines agricoles et d'élevage, principales ressources des villages traversés ainsi que des champs d'éoliennes.

Quel bonheur de flâner après avoir fait quelques heures de vélo dans des ensembles historiques et artistiques, de côtoyer la population locale en buvant un café ou une bière. Les principales villes et villages traversés ont été :

- Castrojeriz et sa demi-douzaine de Biens d'intérêts Culturels;

- Carrion de los Condes et son monastère de Santa Clara;

- Fromista en longeant le Canal de Castille, une des meilleures oeuvres d'ingénierie de l'époque des Lumières 

- Burgos et sa magnifique cathédrale de Santa Maria;

- Estrella qui encore 1000 ans en arrière n'existait pas et s'est développé grâce au chemin de Saint-Jacques;

- Pampelune, ville étape importante pour y avoir effectué il y a plus de 20 ans un stage Erasmus de deux mois. Quel plaisir de se perdre à travers son Centre Ancien et parcourir ses rues agitées piétinées par les taureaux pendant les fameux "encierros" de San Fermin.

J'ai enfin rejoint la France en traversant les Pyrénées via Roncevaux en connaissant au passage un événement neigeux au col qui m'a transi de froid. Un passage discret de la frontière m'a amené à Saint-Jean-de-Pied-Port, lieu de départ de milliers de pèlerins (dont beaucoup de coréens à cette époque de l'année). J'ai ainsi bouclé et clôturé mon petit périple en Espagne/Portugal avec globalement un mauvais temps qui me laissera malgré tout de très bons souvenirs. La suite de mon parcours s'est faite dans le pays basque, qui fût d'ailleurs la première destination réalisée avec toot's lors d'un Championnat de France de course d'orientation dans la forêt d'Irati en 2010 que j'avais rejoint depuis Douai. Les maisons basques dans les collines très verdoyantes m'avaient déjà beaucoup séduit dans le passé. En parcourant la route des fromages d'Ossau-Irati pour rejoindre le golfe de Gascogne et en passant en autre par les villages d'Itxassou et ses délicieuses cerises, Espelette et son piment ou encore en m'approvisionnant de gâteaux basques en degustant un vin aux cepages de l'Irouleguy....francky est aux anges! Mon accueil en Warmshower à Saint-Jean-de-Luz chez Chantal et son époux puis près de Bayonne chez Eric et sa petite famille rencontrés lors du trekking du Salkantay que nous avions réalisé ensemble au Pérou pour rejoindre le site du Machu Pichu a agrémenté de très belle façon mon séjour dans le territoire basque.  Il en fût de même à Pau que j'ai rejoint en longeant l'Adour et en restant chez une famille extraordinaire en pleine préparation pour un voyage d'un mois au Japon avec 3 petites filles, leurs 2 tandems et un petit vélo ! Ma logistique est ridicule par rapport à la leur ! De Pau à Bagneres de Bigorre via Lourdes (pour faire un dernier petit coucou à Saint-Jacques), j'ai rejoint des routes et des montagnes qui ne m'étaient pas inconnues pour les avoir déjà pratiqué soit en trail, vélo ou lors de mes visites à mes parents en cure à Bagneres de Bigorre ou mes rencontres avec ma petite cousine Linda. C'est dans les petits villages de Tournay puis Lansac dans les Hautes-Pyrénées que j'ai passé mon week-end de Pâques en compagnie de sportifs adeptes du trail et ultra-trail. Ils m'ont bien évidemment fait partager leurs sorties running (merci Linda et Daniel pour les 16 km et 1200 d+ sous des conditions météorologiques frigorifiques mais au final bien sympathiques après 1 ans et 2 mois sans avoir fait le moindre footing) et cette rando/course d'Hervé et Patricia au col du pibeste récompensée par des crumbles en piteux etats à l'arrivée. J'ai eu quelques difficultés à descendre les quelques  marches de l'abbaye Notre-Dame de Tournay le lundi où je me suis accordé depuis Zamora un jour de repos.!!

Je suis actuellement à Auch où j'ai pu découvrir sa belle cathédrale et l'escalier monumental . Je vais continuer ma route en serpentant les departementales et voies communales coiffées d'un liseré vert (routes pittoresques) des cartes IGN. Des détours et du dénivelé pour Francky, en veux-tu, en voilà ! Mes principales prochaines étapes seront Toulouse, Cahors, Sarlat où je rejoindrai mes parents le 9 avril.

Je repartirai ensuite sur Montpellier, la Provence-Alpes-Côte d'Azur puis le Rhône-Alpes.

Après quelques semaines de suspense, je vous informe que j'ai réalisé 15 600 km en Amérique du Sud et 2400 km depuis mon arrivée à Madrid. Bravo à mon follower Twix suivi de près par Christophe qui ont su évaluer au mieux cette distance..Ils repartiront avec une petite surprise personnelle lors de notre prochaine rencontre. Les participantes qui m'ont généralement pris pour un Super Francky repartiront avec des grosses embrassades à la mode argentine. Pour mon petit séjour en France et avant de repartir vers la Norvège depuis Strasbourg début mai, si vous souhaitez me rencontrer, m'appeler ou me laisser un message, mon numéro provisoire est le suivant : 06.03.99.89.05. A bientôt. 

Merci pour vos commentaires.  Bonnes vacances de Pâques.

Francky, toot's et ses vertes demoiselles.

20180329_084913

20180329_084424

20180329_083858

20180328_172653

20180329_084749

20180328_155626

20180328_151233

20180328_145434

20180328_145406

20180327_162217

20180327_113629

20180327_113411

20180327_113352

20180327_113054

20180328_125356

20180328_103925

20180328_103344

20180327_164455

20180327_163702

20180326_185826

20180326_185216

20180326_181343

20180326_175657

20180326_172209

20180326_180544

20180326_174715

20180326_144326

20180326_144323

20180326_144323

20180326_143739

20180326_140113

20180326_133244

20180326_132032

20180326_131435

20180326_090906

20180325_114042

20180325_104241

20180325_104233

20180325_103514

20180325_100236

20180324_175709

20180324_175647

20180324_174720

20180324_173713

20180324_163256

20180321_161406

20180321_080827

20180321_073726

20180320_182455

20180320_180656

20180320_173915

20180320_173348

20180320_173253

20180325_190310

20180325_175039

20180325_174825

20180325_170853

20180325_170238

20180325_164356

20180325_164232

20180325_162838

20180325_161321

20180325_160755

20180320_163829

20180320_133727

20180321_094905

20180320_133705

20180320_094353

20180320_080929

20180320_073616

20180324_135919

20180324_135903

20180324_134736

20180324_124725

20180324_113733

20180324_110251

20180324_092230

20180324_091146

20180324_075802

20180323_172643

20180323_142635

20180323_135411

20180322_150842

20180322_150114

20180322_145818

20180322_151406

20180322_082404

20180321_165552

20180321_130841

20180321_100618

20180323_173311

20180323_103938

20180322_182741

20180322_175122

20180322_152114

20180302_082430

20180301_173022

20180301_172157

20180301_095007

20180228_075302

20180325_103325

20180325_100039

20180325_082320

20180324_135903

20180324_135334

20180403_193943

20180403_191251

20180403_191240

20180403_175800

20180403_175617

20180403_175441

20180403_175030

20180403_144835

20180401_175956

20180401_151545

20180403_175434

20180401_140432

20180401_140428

20180401_133727

20180401_080714

20180331_192452

20180330_180712

20180330_163918

20180330_161152

20180330_152822

20180330_141359

20180330_140826

20180330_135148

20180330_124900

20180330_112627

20180330_143340

20180330_140826

20180330_112621

20180330_111242

20180330_105206

Posté par fbuck à 00:43 - Commentaires [3] - Permalien [#]

18 mars 2018

Francky sur le chemin de Saint Jacques via 3 caminos

Holà 

Depuis mon départ de Puerto Duero, petit village où j'ai mis mon dernier post,  je ne peux pas dire que le beau temps soit de la partie. Neige, pluie, vent, grêle et tempête m'accompagnent pour cet fin d'hiver. Fort heureusement les journées sur Santiago, Porto, Salamanque et Zamora ont été à peu près correctes. 

Mon arrivée sur Sahagun, village de jonction du camino 'Frances' et du camino de 'Madrid' a rapidement été marquée par la fréquentation plus importante du 'camino frances' avec une grosse présence de coréens et allemands...les 'albergues' ou auberges de pèlerins sont moins intimes, un peu plus usines à pèlerins. Je suis impressionné par l'activité économique qui gravite autour de ce chemin avec ces albergues privées, restaurants, cafés et leurs menus pèlerin, magasins dédiés aux souvenirs et équipements du randonneur...bref une belle petite entreprise que Saint Jacques de Compostelle a laissé derrière lui. Mes rencontres, certes de courtes durées, restent très enrichissantes et émouvantes lorsqu'on est un peu curieux   ...entre les volontaires qui ont fait le chemin suite à des problèmes d'alcool ou ce retraité qui n'a pas rendu visite à sa soeur atteinte de la maladie d'Alzheimer pendant plus d'un an et qui regrette cette absence depuis son décès  (je ne voulais pas avoir le souvenir d'un légume dans son lit me dit-il tout en pleurant..)...j'ai poursuivi également mon chemin jusqu'à Santiago lui aussi parsemé de bonnes et mauvaises nouvelles via mes proches, mes amis et les réseaux sociaux dont j'essaie me défaire progressivement. Des belles étapes ont alimenté ma progression  comme les villes de Léon, Astorga, Ponferrada, Villafranca de Bierzo ou encore de multiples villages traversés possédant à défaut d'un château, églises, couvents, ponts romains, scultures, palais, casa, etc...ont une identité historique forte liée ou non à Saint-Jacques, ou encore une spécialité gastronomique ou tout plaisir que peut rencontrer un cycliste de passage comme Francky. Même si le chemin est parfaitement balisé, du moins pour les marcheurs, j'ai fait quelques petites erreurs et/ou des km et dénivelés supplémentaires pour éviter parfois les chemins en sous-bois, les zones pavées avec marches mais aussi tout chemin en mauvais état pour épargner mes pneus qui montrent désormais des traces d'usure confirmée. Je rappelle à ce sujet qu'il reste un peu moins de deux semaines pour participer à la devinette relative au nombre de km parcourus en Amérique du Sud et repartir avec un petit souvenir pour celui ou celle qui se rapprochera au plus près de la distance...

Après avoir rejoint la cathédrale* de Compostelle à Santiago et obtenu 'la compostela' sur mon Credencial du pèlerin, j'ai pris la direction du chemin portugais mais dans l'autre sens pour rejoindre Porto. 

*Le point d’intérêt le plus célèbre de Saint-Jacques de Compostelle est son imposante cathédrale, église de type roman qui fut agrandie et modifiée, ce qui lui donna quelques caractères en plus. Impressionnant, surtout l'intérieur ! 

Le chemin portugais est plus calme mais aussi moins balisé et plus difficile car j'ai traversé plus souvent des paysages de collines...le climat méditerranéen logiquement légèrement tempéré par la proximité de l'Atlantique m'a également donné un temps pourri (durable) qui inquiète les portugais et espagnols pas habitués à du mauvais temps sur la durée...

Les portugais m'ont paru très hospitaliers, à l'exemple de ce propriétaire de restaurant qui m'a invité à loger dans une de ces maisons en location..propriétaire de 3 ha de vignes, il m'a fait goûter son vin de table et enfin pour un prix dérisoire j'ai eu un menu végétarien délicieux accompagné de vin + dessert + café et digestif offert pour 6,5 euros...cette situation a été renouvelée dans 2 autres restaurants où  plutôt des bistrots où l'on mange simplement mais copieusement avec de nombreux joueurs de carte..j'ai également renoué contact avec les pompiers en logeant à deux reprises dans des casernes côté espagnol et Portugal sur la route le long du fleuve Douro...les pompiers portugais sont également volontaires comme au Chili..

Que dire de mon passage à Porto... j'ai beaucoup aimé cette ville..j'y ai logé dans une albergue privée avec des volontaires très sympas et un gérant qui nous a préparé un des plats traditionnels du Portugal :  le bacalhau, confectionné à base de morue..un délice !

Au déjeuner, j'ai pu également apprécier 'la francesinha' plat typique de Porto qui logiquement est fait de pain, de saucisse fraîche, de jambon, de viande de boeuf....le tout est couvert de fromage qui fond ensuite. Elle est garnie d'une  sauce à base de tomates, bière et piment. Ce fameux concurrent du welsh boulonnais peut être accompagné d'un  oeuf au plat et des frites en accompagnement servie avec la bière nationale du Portugal:  la Sagres..Même si j'ai pris une variante à base de thon, je me suis régalé !

Porto est aussi une ville historique grandement diversifiée:  je me suis baladé dans un dédale de rues étroites et perdu dans les grandes places. Porto est aussi célèbre car situé dans une région où l'on  produit le vin du même nom, vin que j'ai pu voir entreposer  (et aussi goûter) dans les grandes cuves entreposées le long du Douro que jai longé jusqu'à la frontière espagnole. En partant de Porto, où débouche le fleuve Douro, j'ai découvert svp un paysage culturel avec toot's classé au patrimoine mondial dite "vallée enchantée "!  Que du bonheur pendant un peu plus de 200 km ...

Autre point important du Portugal, je n'ai jamais autant rencontré de cafés et pâtisseries..ça reste pour moi toujours un signe de convivialité même si parfois l'ambiance était plutôt morbide  (peu de lumière, pas de musique et un serveur et/ou une serveuse qui fait la gueule...bref on peut pas tout avoir : un café ou une bière respectivement à 70 cents et 1,20 euros.. Je reste quand même très réceptif des tapas ou la petite pâtisserie de leurs voisins espagnols qui sont incontestablement un plus lorsque vous commandez une boisson même si je ne peux pas généraliser . Quand je pense qu'en France pour 1.5 fois le prix vous devez très souvent demander des cacahouètes pour assouvir vos petits péchés culinaires ! 

J'ai de nouveau rejoint l'Espagne pour récupérer  la 'via de la plata' autre chemin qui mène à Saint-Jacques de Compostelle et qu'empruntent les pèlerins. Les vignes ont laissé place a des oliviers,  des pommiers et aux premières fleurs des amandiers le long de la vallée du Coa. En partant de Foz de Coa, je parcourerai des km du cours des eaux du Coa détenant un parc archéologique inscrit par l'Unesco au patrimoine de l'humanité. S'il fallait que je m'intéresse à toutes les curiosités et aux passés historiques des villages et villes traversés, je serai encore vraisemblablement à mi-chemin de mon parcours actuel...que pena!

De la frontière Portugal/Espagne avec un decalage horaire d'une heure, mes principales villes espagnoles rencontrees ont été Salamanque que j'ai rejoint avec un petit manteau de neige et Zamora (où l'on célèbre cette fameuse semaine Sainte qui est une des fêtes religieuses les plus importantes d'Espagne). Ce sont deux villes que j'ai particulièrement aimées. Elles méritent à elles seules un week-end tant elles sont riches en monuments, musées et autres points d'intérêt que francky fait aux pas de course après une bonne demi-journée de vélo. J'ai beaucoup de plaisir à pédaler en Espagne, pays que je connais peu car j'ai seulement visité dans le passé Barcelone et 2 mois à Pamplune où j'ai pu faire un stage Erasmus...à cette époque j'étais encore jeune et légèrement frisé, je pensais plus à draguer des minettes dans les parcs et discothèques et boire du 'calimocho' un mélange de vin et de coca que je testerai de nouveau d'ici quelques jours... 

Je vais désormais me diriger vers le sud de la France en empruntant la seconde partie du 'camino Frances' dans l'autre sens jusqu'à Saint-Jean-Pied-de-Port et un peu de 'camino del Norte'si j'ai le temps. Un rendez-vous est donné avec mes parents vers le début de la deuxième quinzaine d'avril à Sarlat..Après le pays basque et la région Midi-Pyrénéenne, je redescendrai vers Montpellier..bref un parcours qui sera très enrichissant en rencontres mais pas du tout logique. Si vous souhaitez faire du warmshower,  autrement dit m'accueillir une nuit + repas en échange d'une soirée sur mes anecdotes de mon périple, n'hésitez pas à me contacter, je ferai un petit détour si nécessaire ou je m'inviterai ! 😉. 

En attendant des bosses, de la neige et  des nouvelles lors de mon entrée en France début avril ...bon début de printemps...

Hasta luego.

Francky, toot's et ses vertes demoiselles. 

Hasta luego

 

  

20180312_112735

20180310_181649

20180310_142412

20180308_120541

20180225_171238

20180318_191859

20180318_162809

20180316_144716

20180315_151036

20180314_183919

20180315_104216

20180314_124217

20180313_170711

20180313_140828

20180312_124128

20180316_143716

20180313_170711

20180312_114329

20180308_175849

20180308_152812

20180318_221353

20180318_221338

20180312_143241

20180312_133124

20180312_132510

20180312_125111

20180312_124512

20180318_191859

20180318_184317

20180318_173459

20180318_173050

20180318_172722

20180318_172701

20180318_170421

20180318_164646

20180318_163228

20180318_160541

20180318_170421

20180318_163228

20180318_161316

20180318_160324

20180318_122928

20180318_080023

20180318_075829

20180312_143241

20180312_124055

20180312_122733

20180318_122928

20180318_080023

20180318_075829

20180317_180110

20180317_180035

20180317_102554

20180317_084522

20180316_153425

20180316_151508

20180316_145250

20180316_153434

20180316_144004

20180316_143728

20180316_141517

20180316_100957

20180317_172816

20180317_170004

20180317_165549

20180317_165101

20180317_164914

20180315_151036

20180315_111124

20180315_105809

20180315_104216

20180315_103019

20180317_172955

20180317_172712

20180317_165549

20180316_151508

20180316_143721

20180314_124221

20180314_124217

20180313_171909

20180313_165711

20180313_152918

20180312_171143

20180312_170206

20180312_164753

20180312_162832

20180312_145002

20180314_183919

20180314_183640

20180314_181733

20180312_165003

20180312_161813

20180314_124221

20180314_124217

20180313_165707

20180313_152918

20180313_140828

20180302_082430

20180301_173022

20180301_172157

20180301_095007

20180228_075302

20180303_112955

20180303_111832

20180303_093332

20180302_192825

20180302_120003

20180304_091952

20180303_161753

20180303_115731

20180303_115633

20180303_112951

20180304_101223

20180304_073702

20180302_192820

20180302_165753

20180302_164541

20180307_122758

20180306_092538

20180305_082545

20180305_082523

20180304_181045

20180307_141038

20180307_134521

20180307_134204

20180307_123545

20180307_123534

20180308_152812

20180308_152304

20180308_120541

20180308_114915

20180313_154414

20180313_140819

20180312_180714

20180312_173710

20180312_172850

20180312_165003

20180312_164703

20180312_164653

20180312_164551

20180312_163513

20180307_174913

Posté par fbuck à 22:31 - Commentaires [7] - Permalien [#]